Rencontre avec Mikael Outmezguine

Rencontre avec Mikael Outmezguine

Les Portraits Quirépond, c’est parti !
Nous avons eu la chance et l’immense plaisir de nous entretenir avec Mikael Outmezguine, un entrepreneur de talent, co-fondateur de Wizee et actuel Chief marketing Officer du groupe Rentabiliweb (spécialisé dans la monétisation des audiences), et investisseur et conseil pour de nombreuses entreprises. Il nous parle avec passion de son parcours et de sa vision de l’entreprise. 

 

[df-caption title= »Mikael Outmezguine » url= »http://quirepond.fr/wp-content/uploads/2015/04/341480_10150917820200096_947649690_o.jpg »]

1 – Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

J’ai créé ma première activité à 13 ans en vendant des systèmes de discussion en ligne. J’ai ensuite été professeur de tennis. Puis, en parallèle de ma licence de droit à La Sorbonne, j’ai monté successivement plusieurs entreprises jusqu’à maintenant. La dernière, Wizee, a été vendue en 2013 au groupe de publicité Change. Je suis depuis un an, Chief Marketing Officer du groupe Rentabiliweb. J’investis dans 1 startup par trimestre et il m’arrive de conseiller quelques grands groupes ou chefs d’entreprise. Je suis également secouriste.

 

2 – Pourriez-vous nous dire un mot sur Rentabiliweb ? Quelle est sa vocation ?

Rentabiliweb est une entreprise fondée il y a plus de 10 ans par Jean-Baptiste Descroix-Vernier. Le groupe est un des leader Europeen du paiement et de la monétisation des contenus numérique. Constitué de quasiment 300 collaborateurs en France et à l’étranger, côté en bourse sur l’Euronext Bruxelles, le groupe a réalisé 72 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2014. J’ai trouvé ici une ambiance de travail unique et j’ai rarement vu un tel concentré de talents à tous les niveaux de hiérarchie.

 

3 – Quel est selon vous le ou les facteurs les plus importants dans la réussite d’une entreprise ? 

Il en existe 3 principaux. Le premier facteur, et le plus important selon moi, est lié aux personnes qui constituent l’entreprise. Elles en forment le socle. Ce socle doit être capable d’exécuter parfaitement la vision et la commercialisation de leur produit ou service.

En gardant de nobles valeurs. En faisant parfois cela au nom d’une cause plus grande. Avec des intérêts alignés entre les fondateurs. Le tout en sachant s’entourer de meilleurs que soi. Pas facile donc :).

Le deuxième facteur est lié au marché. Sans une taille importante de marché à adresser, une jeune entreprise, sans moyens financiers, aura toute les difficultés à se tailler une part. Il est également illusoire de croire qu’une startup puisse créer son propre marché. Sauf cas très particuliers.

Le troisième facteur, et celui sur lequel nous avons le moins d’emprise, est lié à l’aléatoire. Parfois, il arrive que les aléas tournent dans le bon sens. Et que les entrepreneurs bénéficient d’un coup de pouce. Que par magie, un produit rencontre son marché, que la voiture démarre dès le premier coup…

 

4 – Quelles difficultés avez-vous rencontré au cours de votre vie d’entrepreneur ? 

Au début des projets, le problème principal fut surtout le manque de moyens. Pour recruter et commercialiser.

Cela nous a demandé de générer assez de chiffre d’affaires, pour d’une part faire survivre la structure, et d’autre part, dégager assez de revenus pour recruter des commerciaux et avoir des chiffres assez intéressants nous permettant de lever des fonds.

‎Etre chef d’entreprise, c’est beaucoup d’arbitrage et de recul face aux problèmes rencontrés : acquisition de nouveaux clients, fidélisation des existants, gestion des besoins en ‎fonds de roulement, ressources humaines…

 

5 – Quels conseils pourriez-vous donner aux futurs entrepreneurs qui lisent notre article ? 

Notre temps est limité. Si entreprendre répond à une envie, ou un besoin, ou une nécessité, je crois que c’est forme la plus utile de dépense de son temps. ‎On devient libre de créer et de se réaliser. Dans tous les secteurs, de l’internet à la recherche ou encore l’humanitaire. Il est même possible d’entreprendre au sein d’une structure déjà existante. Et il n’existe pas d’echec lorsque l’on essaye…

3aee913  Suivez Mikael Outmezguine sur Twitter : @mikaelout
Découvrez @Rentabiliweb

 

 

[spacer color= »264C84″ icon= »fa-circle-o-notch »]

Nous remercions Mikael Outmezguine pour sa gentillesse et sa disponibilité.

Donnez votre avis !

0 0
Photo du profil de quirepond
Written by

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Please enter your username or email address. You will receive a link to create a new password via email.